albweb.fr




Norvège : Iles Lofoten



















Au nord du cercle polaire se situent les îles Lofoten, appartenant à la Norvège, archipel de nombreuses îles reliés par des ponts et des tunnels. Les Lofoten sont le lieu de la plus grande anomalie positive de température hivernale par rapport à la latitude, grâce au Gulf Stream, les températures peuvent donc être relativement douces pour sa position (entre -1°C en hiver de moyenne et 13°C en été). Mais le vent et les nombreuses dépressions polaires abaissent considérablement la température ressentie, de plus la météo est extrèment changeante, en février nous sommes arrivés dans une tempête de neige, avons suivi les nuages, roulé sur le verglas pour repartir sous la pluie. Heuresement par moment le soleil perce à travers les nuages, et toute les nuances de cette incroyable lumière bleutée peuvent s’exprimer.

Les lofoten sont également un lieu très réputé pour ses aurores boréales (mais nous n’aurons pas la chance d’en voir la couverture nuageuse la nuit empêchant toute observation). Reste des paysages hivernaux assez spectaculaires.

Galerie Photos

Informations

  • 6 jours en février
  • Vol Paris – Oslo – Narvik/Harstad par Norwegian. Pour des raisons de dates nous avons du choisir l’aéroport le plus éloigné de l’archipel, mais il faut savoir que la route est très longue ensuite pour rejoindre le coeur des Lofoten. On a « perdu » presque deux jours pour faire le trajet, je conseille vivement de choisir l’aéroport de Leknes si votre temps sur place est compté.
  • 4×4 vivement recommandé (Avis nous a fourni une voiture avec pneus hiver cloutés, c’était parfait pour rouler sur la neige-verglas). Les conditions sur la route peuvent être très difficiles, les routes parfois coupées par des avalanches, ne pas sous estimer la difficulté de la conduite sur place.
  • Les endroits les plus emblématiques et découpés des Lofoten se situent au sud-ouest près de la pointe, autour de la ville de Reine. Relativement proches, les plages au nord de cette zone sont également des spots à découvrir, et très recommandées pour l’observation des aurores boréales.
  • Prévoir des vêtements chauds, un bonnet, des gants, une parka, et si il neige un pantalon de ski et des chaussettes en laine. Il ne fait certes pas -20 degrés, mais le vent  glacial peut beaucoup refroidir l’ambiance.
  • Avec ce genre de temps ne pas espérer sortir des routes, vous aurez de la neige jusqu’à la taille, et les avalanches empêchent toute randonnée dans les montagnes

Compte Rendu

J1 – Arrivée aux Lofoten :

Comme dit plus haut, pour des contraintes de choix de dates nous avons choisi d’atterrir à Narvik/Harstad, qui propose beaucoup plus de rotations que les aéroports plus petits au centre des Lofoten. Arrivant de nuit, nous dormons à l’hôtel de l’aéroport après avoir récupérer la voiture. Bien nous en prend car nous arrivons en pleine tempête de neige, alors qu’il a déjà beaucoup neigé les derniers jours. Nous verrons donc les Lofoten dans son manteau blanc 🙂
 

J2 – Traversée des Lofoten jusqu’à Hamnøy

Aujourd’hui nous traversons donc l’archipel pour rejoindre le sud, plus précisément Hamnøy, qui est la toute petite presqu’île à côté de Reine, où nous rejoindrons l’Eliassen rorbuer et ses mythiques cabanes rouges, pour y dormir 3 nuits. Ces cabanes rouges reconverties en gîte, adossées aux montagnes, sont l’image que tout photographe rapporte quand il passe aux Lofoten, c’est un peu la tour Eiffel de l’île.

 

Ce qui était annoncé comme une promenade de 3h30 par google, nous aura pris au final toute la journée (bon faut dire qu’ici à cette époque la journée se termine vers 16h où le soleil se couche) avec très peu d’arrêt (on a même sauter le déjeuner). Les conditions sur la route rallongent considérablement le trajet, quand il faut sortir pour décrocher la glace des essuies glace, où trouver un norvégien sympa pour vous tracter hors d’un bas côté enneigé, forcément ça complique la tâche.

Nous  nous sommes juste accordé un détour à Unstad, où la mer déchainée est le spot des surfeurs du coin.

Nous arrivons en fin de journée prendre possession de notre cabane.

L’endroit comme toute l’île est envahi de photographes et de trépied. C’est à peu près le seul type de touristes que nous croisons de toute le voyage.

J3 – A la découverte des Lofoten

Première vraie journée sur place, la route au Nusjford étant coupée par une avalanche, nous prenons la direction des plages Rambergstranda et Skagsanden. Le soleil est constamment derrière les nuages, mais des qu’une trouée apparait les couleurs sont fabuleuses.

Puis demi-tour pour découvrir Sakrisøy, ses cabanes orange, et son point de vue.

De retour au robuer pour la nuit, à défaut d’aurores boréales, c’est l’occasion de faire quelques photographie des montagnes environnantes.

J4 – Å et de nouvelles plages

Ce matin la météo est particulièrement mauvaise, et même si la météo nous promet une éclaircie celle-ci est repoussée d’heure en heure. Nous poussons alors jusqu’à Å, un des villages les plus isolés tout au bout de l’archipel, ancien village de pêche reconverti dans le tourisme. Mais bon la météo n’est vraiment pas de notre côté, le temps est très très gris.

On tue le temps retournant sur Leknes qui est la ville qui ressemble le plus à quelquechose de vivable au quotidien : un grand supermarché, deux trois restaurants, c’est le grand luxe.
 
Puis ensuite direction les plages d’Haukland et d’Uttakleiv où là par contre nous seront récompensés d’un superbe coucher de soleil.

J5 – Retour près de l’aéroport

Pour éviter tout risque de blocage sur la route pour attraper notre vol le lendemain matin, nous retraversons l’archipel dans l’autre sens pour dormir à une heure de route de l’aéroport, à Boazovazzi.

Le temps est exécrable, il pleut en continu, mais comme le temps s’est réchauffé au moins les routes sont dégagée de neige, reste juste le verglas en dessous…

La nuit est l’hôtel est assez confort, nous sommes les seuls cette nuit là la bas, et le propriétaire est reparti dépecer des animaux dans son élevage de rennes. Ambiance polar nordique garanti.

Demain se sera journée avion pour retourner sur Paris, bye bye les lofoten enneigées.

Instagram
Twitter